Historique

L’idée de créer une Université privée dans le Bas-Congo procède d’une prise de conscience qui se faisait sentir chez beaucoup d’intellectuels de cette Province depuis plusieurs années, sans pour autant dépasser le stade de simples cogitations. Il a fallu attendre l’année 1984 pour que cette idée commence à se préciser.

Cette année-là, en effet, les objectifs du projet furent clairement définis par un groupe de professeurs, originaires du Bas-Congo, réunis pour en discuter. Une première grande réunion fut ensuite convoquée le 16 janvier 1985. Malheureusement, l’année suivante, en 1986, l’Etat se réserva le monopole de l’organisation de l’enseignement supérieur et universitaire. Le projet de l’Université Kongo fut donc mis au rancart. Il ne fut relancé qu’en 1989 ; mais, cette fois, avec vigueur et célérité. Il fut annoncé au grand public le 30 septembre 1989, dans la salle des promotions des Facultés Protestantes de Kinshasa. L’assemblée constituante fut tenue le 22 juillet 1990. Ce jour-là, on procéda à la mise en place des premiers organes de l’Université et des responsables. La célébration de l’ouverture solennelle de la première année académique de l’Université Kongo (UK) eut lieu le 27 décembre 1990 à Mbanza-Ngungu.

Objectifs

La mission principale de l’UK est de former des cadres universitaires de haut niveau, de faire de la recherche c’est-à-dire contribuer à la production des connaissances, de servir de creuset de développement économique, social et culturel du Bas-Congo et de la République Démocratique du Congo, ainsi que de dépositaire du patrimoine culturel Kongo. Sa devise est : Excellence, Solidarité, Développement. Moulée dans la rigueur morale et le sérieux légendaire du peuple Kongo, la formation donnée à l’étudiant de l’UK vise à donner un savoir-faire doublé d’un savoir – être basé sur les vertus ci-après : l’amour du travail, et du travail bien fait ; l’honnêteté, le respect des biens publics ; la connaissance et le respect des valeurs culturelles ; les obligations vis-à-vis de la famille et de la société ; la probité ; l’humilité, la tolérance, le respect de l’autre ; la courtoisie ; l’hospitalité ; la prudence ; la convivialité ; la paix. L’Université Kongo constitue déjà, malgré son jeune âge, une référence. Et les signalisations, nombreuses et manifestes, de la réussite inéluctable, tout comme le prestige croissant dont il jouit en République Démocratique du Congo, sont un motif de fierté pour tous ceux qui croient au dynamisme bénéfique des initiatives privées. L’UK est membre de l’Association Internationale des Universités, de l’Agence Universitaire de la Francophonie, de l’Association des Universités Africaines du CEDESURK, du MIDA, etc.

Atouts de l'Université Kongo

 L’UK offre à ses étudiants les 10 principaux avantages ci-après :

  • Un corps professoral hautement qualifié et bien étoffé composé, outre les 09 professeurs permanents, d’environ 110 professeurs visiteurs venant tant des universités nationales (notamment l’Université de Kinshasa qui en fournit plus de 80 %) que des universités étrangères (l’Université Libre de Bruxelles, l’Université de Liège, KUL Leuven, l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville, et l’Université de Tunis) ;

  • La disponibilité d’un corps enseignant permanent qui réside sur site (09 professeurs, 06 Chefs des Travaux et 30 Assistants) et qui peut donc être consulté à tout moment ;

  • Des très bonnes conditions pour la transmission et la compréhension de la matière du fait : (i) d’un nombre limité d’étudiants par promotion ; (ii) des groupes de travaux pratiques ne dépassant pas 50 étudiants et animés par 58 Chefs des Travaux et Assistants dont 36 permanents ;

  • La possibilité de consulter deux très riches bibliothèques (plus de 10.400 ouvrages sur les deux sites) ouvertes de 8 h à 21 h ;

  • Des laboratoires très bien équipés pour les facultés à caractère technique (Agronomie, Architecture, Médecine et Polytechnique,) et un studio-école pour la Faculté des Sciences de l’Information et de la Communication ;

  • Deux laboratoires pour l’initiation à l’informatique de tous les étudiants de toutes les facultés ;
  • La suppression totale de l’épineux problème du transport avec son coût et ses tracasseries ;

  • La facilité de trouver un logement peu coûteux auprès des bailleurs locaux avec l’aide du service des Œuvres Estudiantines, facilité qui sera bientôt renforcée avec la construction à bref délai par l’Université de ses propres homes pour étudiants ;

  • Un climat idéal pour le travail intellectuel avec la fraicheur naturelle de Mbanza-Ngungu et la fraicheur apportée par le célèbre Jardin Botanique de Kisantu.

  • La possibilité, pour les parents, d’obtenir au début de chaque année académique auprès d’une banque partenaire de l’UK, un crédit remboursable mensuellement pour couvrir l’ensemble des frais d’études de l’année.

Tous ces avantages font que la formation dispensée par l’UK est d’un très haut niveau comme en témoignent : (i) les hautes fonctions occupées par ses nombreux diplômés dans les institutions publiques tant nationales qu’internationales et dans les entreprises tant privées que publiques, sans compter les très nombreux indépendants (médecins, avocats, hommes d’affaires) ; (ii) le taux de réussite très élevé de ses diplômés dans les meilleures universités européennes, américaines et africaines dont 10 sont actuellement professeurs ; (iii) la présence de nombreux étudiants étrangers (Camerounais, Angolais, et Congolais de Brazzaville) ; (iv) la confiance lui témoignée par la Coopération Belge qui finance déjà la Faculté d’Architecture et qui va bientôt financer un projet de la Faculté d’Agronomie.

Recteur : Prof. GAMELA NGINU odilon / 0822225368
Secrétaire Général Académique   : Prof. MASIALA MUANDA Jean
Secrétaire Général Administratif : Ass. MBANZA DINGANGA
Directeur de Cabinet du Recteur : Prof. Makiese
Conseiller Juridique : ASS Giresse kinavuidi